Espoir

Sur la rive mon âme vagabonde dans la bruine nuageuse de l’oubli
Mes pensées fracassant les rochers colériques de l’injustice
Ce ras de marée qui explose avec force pour réussir à détruire les obstacles qui les sépare
Ouragan qui traverse la tempête de pleurs causée par la douleur des cris
Odeur nauséabonde causée par la détresse des adieux qui nous sépare
Doux soleil reviendras-tu réchauffer l’épave qui fut autrefois démolie par la colère
M’enverras-tu cette douce bouteille pour annoncer ton retour
Ton retour écrit à l’ancre de ton cœur
J’attendrai sur le rivage
Les échos des anges
ô belles princesses issus d’un passé cruel
jamais je n’abandonnerai
ô petites princesses
toujours je vous aimerai

Pour mes filles mes amours maman pense à vous mes princesses.